Le 5 décembre dernier, dans le cadre de notre première table ronde, nous avons eu le plaisir de recevoir plusieurs clients à nos bureaux pour parler technologies et recrutement.

Les discussions nous ont permis de déceler 5 grandes tendances dans le monde du recrutement au Québec. Alors voici de quoi nourrir vos réflexions pour la fin de l’année 2018.   

Oui au programme de référencement

Cela fait l’unanimité, l’un des moyens les plus efficaces de recruter est par le biais d’un programme de référencement à l’interne.

Comment et pourquoi ça marche?

Grosso modo on incite nos employés à nous recommander des candidats pour un poste. On peut offrir des primes en argent ou sous autre forme (voyage, cadeaux…), mais ce n’est pas toujours nécessaire. Quand on est doté d’une bonne culture d’entreprise et que nos employés aiment travailler pour nous, le référencement se fait naturellement. 

Quand on y pense, quoi de mieux que nos employés pour nous aider à trouver des candidats qualifiés qui ne sont pas nécessairement sur le marché? En vivant notre culture au quotidien, ils sont les meilleurs ambassadeurs de marque pour nous aider à trouver le bon “fit”. 

Miser sur l’expérience candidat

Saviez-vous que 40% à 90% (selon l’ATS) des candidats abandonnent le processus d’application avant de se rendre à l’ATS d’un employeur?

C’est connu, on veut toujours en connaître davantage sur les postulants (nom, prénom, courriel, date de naissance, adresse, etc.), mais trop souvent, le questionnaire à remplir sur la page carrière est BEAUCOUP trop long !  

À cela on ajoute la venue des agrégateurs de contenu qui crée beaucoup trop de redirections. Un candidat peut passer d’un réseau social à un site d’emploi, d’un site d’emploi à une page carrière et d’une page carrière à un ATS. Enfin bref, un processus beaucoup trop fastidieux quand on sait que plus de la moitié des postulants naviguent depuis leur appareil mobile.

La solution ? La candidature simplifiée

Les candidats doivent avoir l’opportunité de postuler en 2 clics et en remplissant un formulaire très simple: Nom, prénom et CV. C’est tout ! De toute manière, on devrait s’attendre à trouver toutes les informations pertinentes à même celui-ci.

Des extensions ou des outils en ligne peuvent aussi être utilisés pour extraire de l’information trouvée sur le web ou sur le CV des candidats. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir davantage 🙂 

Un “One-stop-shop”

L’utilisation d’un amalgame de plateformes et d’outils en ligne diminue grandement l’efficience des professionnels RH. Synchronisation des données, mise à jour, répartition de l’information… Et c’est sans parler du coût très élevé que chacune de ces plateformes peut impliquer.

Que ce soit pour recruter ou pour gérer les différents aspects de nos employés, c’est unanime que l’utilisation d’un seul logiciel rend la tâche beaucoup plus facile! D’autant plus lorsqu’on est supporté par un bon service à la clientèle et qu’on est en mesure de recevoir des formations qui nous permettent de rester à jour et d’utiliser l’outil à la meilleure de sa capacité.

Recours à l’automatisation et l’intelligence artificielle

Créer de la valeur! Dans un monde toujours plus axé sur la performance et le rendement, il est primordial de répartir son temps entre des tâches qui ont une valeur ajoutée.

En utilisant les technologies et en automatisant certains processus répétitifs, on arrive à faire avancer plusieurs dossiers beaucoup plus rapidement. Que ce soit en automatisant l’affichage de postes, en faisant des campagnes “onboarding” pour accueillir nos nouveaux employés ou pour communiquer, tout le monde gagne à être supporté dans des tâches administratives. Loin de là l’idée de remplacer le côté humain à notre travail, mais plutôt d’utiliser les technologies à notre avantage. L’idée c’est d’arriver à faire plus avec moins!

Dans la même veine, savez-vous qu’il y a de nouveaux  systèmes vidéo automatisés qui permettent de passer une première entrevue? En effet, Pour des postes qui sont plus techniques ou qui requièrent des connaissances facilement mesurables, ça peut être un outil fort intéressant.

Et ça ne s’arrête pas là! Au niveau de l’intelligence artificielle, l’arrivée de “robot-recruteur” a fait beaucoup jaser dans l’industrie. Ces robots sont grandement utilisés pour trier les CV et pour prédire la performance future des candidats. Il y en a même qui sont capables d’entretenir des vraies discussions avec les candidats et en mesure d’adapter leurs questions d’après la réponse des candidats! Incroyable non?

Développer sa marque employeur, mais surtout savoir la transmettre

Le “Marketing RH”. Probablement l’expression la plus en vogue en 2018 dans l’industrie des Ressources humaines! Il vise essentiellement à nous permettre d’attirer les meilleurs talents et à les fidéliser au sein de notre entreprise.

Attention! Le Marketing RH ne se limite pas simplement à notre façon de communiquer nos offres d’emplois ou notre culture. Effectivement, c’est aussi lié à l’expérience que vivent nos collègues vivent au quotidien. Le marketing RH est donc un travail de longue haleine qui requiert de bien définir notre positionnement actuel et futur avant d’entreprendre des actions concrètes et de les communiquer.

Vous avez des questions ou vous aimeriez élaborer sur l’un de ces sujets? N’hésitez pas à communiquer avec moi par courriel ou au 1-888-232-5688 .

Par Thierry Marcoux, Stratège RH chez JobsMedia